la valisette infoport est surnommée

Bidule

Lorsqu’une cabine d’interprétation n’est pas disponible ou lorsque nos clients ont besoin d’une « traduction simultanée » lors d’une visite de chantier ou pour accompagner une délégation, nos interprètes de conférences utilisent un kit mobile Sennheiser, aussi appelé « bidule » ou « valisette infoport » ou « valisette d’interprétation » dans le jargon. Ce système s’apparente à celui utilisé par les guides touristiques, d’où l’utilisation également du terme « tour guide ».

Avantages du bidule

1. Une valisette d’interprétation contient 20 casques et 1 micro.

2. Le bidule fonctionne sans la valisette (à savoir, la « boîte ») car les casques – écouteurs captent directement le signal émis par le micro du kit. La boîte sert à transporter le matériel et à le recharger.

3. Les écouteurs (aussi appelé « casques » ou « récepteurs » ont une autonomie d’environ 8h, selon l’environnement dans lesquels ils sont utilisés.

4. Le système de valisette infoport est opérationnel en 2 minutes. Il suffit d’allumer le micro de l’interprète et de distribuer les écouteurs.

5. Ce système d’écouteurs sans fil procure une liberté de mouvement totale pendant l’interprétation simultanée.

6. L’interprétation simultanée avec valisette infoport permet de visiter des chantiers.

7. Lorsqu’une cabine ne peut être installée dans une salle, le système permet également aux interprètes de conférences de proposer une « traduction simultané » à un petit groupe de personnes, par exemple lors d’une réunion d’experts ou une réunion d’affaires.

Contraintes du bidule

Les interprètes ne sont pas isolés dans une cabine d’interprétation.

1. Si le client n’a pratiquement aucune contrainte, l’interprète devra par contre rester à proximité de l’orateur pour l’entendre puisque l’interprète n’est pas isolé dans une cabine d’interprétation. Ce système d’interprétation mobile requiert dès lors un minimum de discipline de la part des participants. Une salle trop bruyante empêchera l’interprète d’entendre, et donc de bien « traduire ».

2. Le nombre de langues parlées est limité à deux : celle de l’orateur et celle parlée par l’interprète. Imaginez la cacophonie si plusieurs interprètes parlent en même temps que l’orateur…

 

En savoir plus
bidule